Retrospec-stream : Onirism

Retrospec-stream : Onirism

Nos tests de jeux PC

Petit retour sur un jeu récement croisé sur nos streams !

Aujourd’hui, on parle d’Onirism ! C’est un petit jeu encore en développement, de Crimson Tales. Ce jeu trouve des inspirations dans les vieux jeux de mon enfance, comme Ratchet&Clank ou Crash Bandicoot. Les amoureux de ces anciens titres reconnaitront les armes loufoques et les phases de platforming impitoyables.

Retrospec-stream : Onirism
De jolies paysages qui en mettent plein les mirettes.

L’aventure principale nous propose de suivre les aventures de Carol, une jeune fille à l’imagination débordante. Un soir, alors qu’elle dort à poings fermés, un portail magique s’ouvre et une créature étrange s’empare de Bunbun, le doudou de notre héroïne. N’écoutant que son courage, l’enfant se jette à la poursuite de l’affreux kidnappeur, armée de son parapluie et de son sèche-cheveux. Si si, je vous jure, ce sont des armes dignes de ce nom ! On est immédiatement transporté dans un univers haut en couleurs, peuplé de créatures étranges et pas toujours très amicales.

Retrospec-stream : Onirism
Des massues inversement proportionnelle à la subtilité de mes adversaires.

Je n’ai pas encore beaucoup avancé dans l’histoire, si bien que je n’ai exploré que quatre zones, mais chacune d’elle possède son identité et les monstres qui la peuplent sont tous bien distincts. Je me suis arrêté plusieurs fois pour admirer le décor (petit clin d’œil à mes amies les méduses volantes), et j’ai hâte de voir ce que le jeu me réserve par la suite ! Les personnages sont plutôt attachants et tout choupi, qu’ils soient amis ou ennemis. La seule chose qu’on peut leur reprocher, c’est de ne pas avoir encore de doublage (ce qui me permet néanmoins de les faire moi-même en stream !). Carol est néanmoins partiellement doublée, puisqu’elle commentera certaines actions du joueur ou le récompensera d’un rire de psychopathe à l’obtention d’une nouvelle arme. Car oui, la gamine est du style badass et s’amuse comme une folle avec tous ses joujoux qui font pioupiou.

Retrospec-stream : Onirism
Oui, c'est un sèche-cheveux. En attendant, elle botte des fesses avec.

Niveau gameplay, on se rapproche des titres cités précédemment. On explore l’univers à la recherche de power-up pour accéder aux zones suivantes, on s’équipe d’armes aux noms rigolos. Fuyez devant mon Bullator ! Il faudra savamment choisir celles que l’on emporte, puisque Carol n’est pas capable d’en porter trop à la fois, et qu’elles ne s’utilisent pas toutes avec les mêmes munitions. Balle de caoutchouc, eau savonneuse ou encore feu d’artifice, la liste est surprenante !

Retrospec-stream : Onirism
La fusil à pompe, toujours une valeur sûre. Même quand il tire des balles de caoutchouc.

Les niveaux sont bien dosés, on ne s’y ennuie pas, et pour les plus attentifs d’entre vous, des secrets se cachent un peu partout. En ouvrant bien l’œil et en réfléchissant un peu, il est possible de dénicher des bonus comme des points de santé supplémentaires ou des niveaux bonus. Ceux-ci sont plutôt variés, proposant par exemple des puzzles jump ou d’échapper à un mur de lave. Réussir ces niveaux bonus offre une monnaie qui permet de débloquer plus de secrets, mais j’en ignore encore la teneur !

Retrospec-stream : Onirism
Hop, un peu de vie en plus, après avoir escaladé des rampes et des rochers cachés sur le bord de la carte.

Bien entendu, c’est un jeu en early access, alors il n’est pas exempt de petits bugs. Je n’ai encore néanmoins rien rencontré de bloquant pour ma part, et cela donnait plus souvent des trucs rigolos ou mignons. L’équipe de dev est plutôt active, je traîne même sur le discord de discussion du jeu et on peut suivre leur avancée et faire remonter des soucis très facilement. A priori, il y actuellement une fraction des niveaux prévus actuellement disponibles, mais il y a déjà quelques heures de jeu nécessaire pour découvrir ce qui existe déjà. D’autant que l’équipe d’Onirism ne se contentent pas seulement de proposer un mode solo !

Retrospec-stream : Onirism
Un petit bug tout mignon ! Je ship, ça y est !

En effet, Onirism se cuisine à toutes les sauces ! Entre mode survie, coop, affrontement en local, vous aurez de quoi vous occuper. On déplore néanmoins le manque de maniabilité de certaines armes à la manette, comme le sniper qui perd beaucoup de sa superbe ! Tout cela n’en reste pas moins très fun et offre beaucoup d’alternatives à l’aventure.

Retrospec-stream : Onirism
Je n'ai lancé que le Summer Slime Blast 2, qui propose déjà quelques heures de jeu à lui tout seul.

Bref, Onirism est à la fois un condensé de nostalgie et de bonnes idées, qui ravira les amoureux du genre et offrira des heures de fun à plusieurs. Tout ce que j’aime. Chez Geekator, on recommande ce titre !

Si vous voulez en voir un peu plus, n’hésitez pas à visionner les streams du début de l’histoire, ou consulter la page du magasin steam.

A bientôt sur Geekator !

By Myakko, qui a trop try hard sur l’event de cet été…

Laisser un commentaire